Mercredi 2 février dans la soirée, Jean-François Husson était en conférence sur le campus européen franco-allemand de Nancy, à l’invitation de l’association « Sciences Po centre-droites » pour échanger avec une trentaine d’étudiants.

Après une introduction sur son parcours politique, un jeu de questions-réponses s’est instauré avec la salle où le sénateur a notamment pu évoquer son engagement pour Valérie Pécresse, la situation politique nationale à l’aune de l’élection présidentielle ou certains de ses travaux au Sénat – notamment la commission d’enquête sur le coût économique et financier de la pollution de l’air (2015). Le sujet du nucléaire ou encore la question du vote des jeunes ont également été abordés.

Des échanges riches avec des étudiants passionnants qui viennent rappeler l’importance de la transmission : partager son expérience, ses fiertés, ses regrets parfois, avec ceux qui, demain, pourraient accéder à d’importantes responsabilités, fait aussi partie du rôle de l’élu.

Fondée cette année, l’association « Sciences Po centre-droites » vise à promouvoir le débat en se basant sur les valeurs de la droite et du centre. Elle a ainsi eu l’occasion d’accueillir avant Jean-François Husson son collègue Vice-Président de la région Grand Est, François Werner.