Une nouvelle page de l’avenir du château d’Haroué s’apprête à s’écrire avec l’accord historique conclu entre la Princesse Minnie de Beauvau-Craon et le centre des monuments nationaux, comme le rapporte Le Figaro. Jean-François Husson a tenu à saluer cet évènement, qui est le fruit d’une démarche nouvelle et originale qui ouvre de nouvelles perspectives au « Chambord lorrain ».

Jean-François Husson avait tenu à sensibiliser le Président du Sénat Gérard Larcher au riche patrimoine du Saintois lors de sa venue en Meurthe-et-Moselle. Ici devant le château d’Haroué en octobre 2019 aux côtés du Maire d’Haroué Guy Bouvier et du Préfet de Meurthe-et-Moselle, Eric Freysselinard.

La cité craonnaise , haut lieu touristique du Saintois, voit ainsi son joyau mis en pleine lumière. Jean-François Husson félicite tous les bienfaiteurs ayant contribué à ce choix audacieux et pionnier.