« Des temps plus difficiles sont attendus en début d’année 2023. Nous serons toujours dans la crise mais un certain nombre de mesures d’aides au carburant et du bouclier énergétique ne seront plus aussi fortes qu’aujourd’hui »

Au cours d’une semaine consacrée en grande partie aux travaux de la commission des Finances dont il est le rapporteur, Jean-François Husson a été amené à participer à la première rencontre des « Dialogues de Bercy », tout nouveaux formats de rencontre à l’initiative des ministres Gabriel Attal et Bruno Le Maire. 

Destiné a dialoguer sur le prochain projet de loi de finances (PLF) avec en compagnie des parlementaires membres des commissions des finances du Parlement, cette instance éphémère est avant tout informelle et permet un temps de contact en format restreint. Ce fut le sens des propos introductifs du rapporteur à Bercy . Le gouvernement a également entrouvert une fenêtre sur les droits de successions mais qui ne sera pas contenu dans le prochain PLF. 

Dans une configuration politique inédite, alors que les Français attendent des mesures concrètes et efficaces pour œuvrer au redressement du pays et au service de l’intérêt général, la méthode aura au moins autant d’importance que le fond, à l’instar du sujet de la prochaine réforme des retraites. 

Retrouvez ci-dessous l’intervention de Jean-François Husson sur le site de Public Sénat ainsi que l’intégralité de son entretien en vidéo.

➡ https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/le-gouvernement-a-entrebaille-une-fenetre-sur-les-droits-de-succession-selon