22 OCTOBRE 2016

Dialogues en territoire dans le Saintois

Samedi 22 octobre, Jean-François HUSSON reprenait la route de ses « dialogues en territoire » avec une série de rencontres d'acteurs locaux et d'élus dans le Saintois. Dès 7h30, il échangeait au GAEC des Hirondelles à Laloeuf avec Charlène JACQUOT et Marc TROTOT, un couple de jeunes agriculteurs installés depuis le 1er janvier 2016, en présence d'autres membres des Jeunes Agriculteurs 54 et de leur président François-Etienne MERCIER.

Il fut notamment question de l'avenir de l'agriculture française pour lequel ces jeunes exploitants souhaitent se battre et vivre avec passion leur profession mais dans la dignité, bien sûr, et à condition de pouvoir en vivre ! Les difficultés, si elles sont bien réelles, ne doivent pas conduire  au renoncement. Des initiatives et des énergies se font jour sur le territoire. La puissance publique doit les accompagner en faisant du combat pour notre agriculture une priorité car, au-delà des exploitations, celle-ci porte la vie économique et sociale sur 80% de notre territoire national.

Après l'étape de la production, il fut question de distribution avec la visite du supermarché de Vézelise dirigé par Mme Valérie LECLERC. Alliant savoir-faire et innovation avec un professionnalisme aiguisé, la réussite de cet établissement, commerce indépendant depuis plus de 50 ans, démontre des pistes de développement possible dans nos territoires ruraux. Cette réussite s'illustre également - et très concrètement – par plusieurs partenariats tissés avec des agriculteurs locaux pour favoriser les circuits-courts en particulier sur la viande et les produits laitiers.

La journée s'est poursuivie autour d'un café-croissants convivial par plus de deux heures d'échanges avec les maires et les élus de la communauté de communes du pays du Saintois. Au moment où se tenait à Poussay, la 418ème foire agricole et commerciale (2ème plus grosse foire de France), il a bien sûr été question de l'avenir de l'agriculture française et de l'absence de vision et perspectives que le gouvernement porte comme un fardeau. Lors de cette séquence, les élus ont pu faire part de leurs interrogations, doutes et préoccupations à la suite des divers chamboulements institutionnels où, successivement, nous avons connu une réforme de la carte des cantons et de celle des intercommunalités, à deux reprises ; Pour les régions, ce fut d'une brutalité inédite puisque sans concertation aucune ! A l'heure où une certaine mode serait aux collectivités de « taille XXL », les élus demandent plus et mieux de proximité pour eux-mêmes et leurs concitoyens. Une proximité comprise au bénéfice des priorités des territoires, telles que la couverture numérique, la question des mobilités - avec des solutions nouvelles à imaginer en milieu rural, sans oublier le sujet brûlant autour de l'avenir de la liaison ferroviaire Nancy-Mirecourt-Merrey - ou encore l'accompagnement de la réforme des rythmes scolaires qui a coûté si cher aux communes.

Le temps du déjeuner fut consacré à la thématique de l'accueil des personnes en situation de handicap ou de dépendance en milieu rural, avec les visites de l'EHPAD « La compassion » à Saint-Firmin et du Foyer d'Accueil Spécialisé à Diarville. De ces deux rencontres ressort la même énergie intacte, une envie d'aller de l'avant et un sentiment du devoir accompli et du travail bien fait au service des pensionnaires. Ces deux établissements exemplaires symbolisent une nouvelle forme de « ruralité heureuse », par le professionnalisme de leurs équipes et cette envie commune, à l'origine, de créer des établissements accompagnant les plus fragiles et proposant une offre de services de qualité dans nos campagnes. Une réussite qui prenait la forme de larges sourires sur les visages des résidents, rayonnant de joie à l'image du soleil radieux  inondant cette journée.

Journée qui s'est terminée, à l'invitation de Madame le Maire de Favières, par l'inauguration de la maison intergénérationnelle de Favières, permettant à la commune et aux communes alentours, de disposer d'un lieu où se croisent, communiquent et partagent les différentes générations, des plus jeunes aux plus âgées, par l'intermédiaire de diverses animations.

En somme, cette nouvelle journée de « dialogues en territoire » fut une nouvelle fois l'occasion d'apprécier, par les diverses rencontres, les réussites, talents et énergies qui se déploient partout sur notre territoire et qu'il convient d'accompagner et de mettre en valeur. Jean-François HUSSON tient à les saluer toutes et tous et à les remercier pour leur accueil et leur générosité.

  • Galerie d'images
JoomShaper