Le Sénat a adopté aujourd’hui, jeudi 4 février, avec 260 voix favorables, le projet de loi autorisant l’approbation de la nouvelle décision relative au dispositif des ressources propres de l’Union européenne.

Cette décision permet d’identifier les recettes qui financeront le budget européen pour la période 2021-2027 :

  • En abondant le plan de relance européen finançant 46% du plan de relance français.
  • En soulageant de manière nouvelle les budgets nationaux : mécanisme d’ajustement carbone aux frontières, redevance numérique, ressource fondée sur le système d’échange de quotas d’émission, nouvelle assiette commune de l’impôt sur les sociétés.

La Lorraine porte encore les stigmates des deux conflits mondiaux du XXème siècle. Notre devoir est de perpétuer le dessein européen porté par Robert Schuman. Une nouvelle étape doit être franchie pour une Europe solidaire, visionnaire, politique selon Jean-François Husson qui a notamment déclaré que « cette Union politique pour la relance est le résultat de choix collectifs et de concessions mutuelles qui laissent enfin entrevoir les contours d’une Europe politique. »

Retrouvez l’essentiel du texte : Cliquez ici.

Retrouvez également l’article de l’Est Républicain sur le sujet : Cliquez ici.