Le jeudi 31 octobre, le Sénateur Jean-François HUSSON était en déplacement tout un après-midi auprès d’acteurs locaux du secteur de la santé, afin d’échanger sur leurs préoccupations, à l’approche de l’examen du Projet de Loi de financement de la Sécurité Sociale. Retour sur les différentes séquences.

Etape 1 : visite du laboratoire Boiron à Vandoeuvre-lès-Nancy

Début d’un après-midi marathon consacré aux questions de santé et au Projet de Loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS), avec la visite du site de Nancy-Vandoeuvre du laboratoire Boiron.

Un temps d’échange avec les équipes, couplé à la visite de l’établissement, qui a permis au Sénateur de mieux apprécier le savoir-faire de cette belle entreprise d’une trentaine de salariés, chargés de la distribution des médicaments dans tout le Grand Est.
Les échanges sont bien sûr revenus sur le déremboursement des médicaments homéopathiques au 1er janvier 2021 (après une première baisse dès l’année prochaine)

Jean-François HUSSON avait à ce sujet demandé à Mme la Ministre des solidarités et de la santé Agnès BUZIN de surseoir à sa décision, dans l’attente d’études scientifiques futures qui permettront d’estimer réellement l’efficacité desdits médicaments.

Dans ce sens, il est nécessaire de poser les conditions d’un débat serein réunissant toutes les parties prenantes pour envisager avec plus d’objectivité l’avenir de cette activité à laquelle les Français sont attachés.

Etape 2 : entretien avec le Directeur du Groupe Hospitalier de l’Est de la Meurthe-et-Moselle à Lunéville

Jean-François HUSSON et sa collègue Véronique GUILLOTIN se sont ensuite rendus à Lunéville pour un rendez-vous de travail avec M. Gasparina, directeur du Groupe Hospitalier de l’Est de la Meurthe-et-Moselle et Thierry Gebel, délégué régional de la Fédération Hospitalière de France.

Cet entretien a permis de faire le point sur les projets de l’établissement, les questionnements liés au Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) et sur les principales problématiques du secteur sanitaire et médico-social : gestion du grand âge, attractivité des métiers paramédicaux et difficultés de recrutement, nécessité de penser un aménagement du territoire tenant compte des établissement et services de santé.

Etape 3 : entretien avec le Directeur de la Polyclinique Gentilly et de la Clinique Ambroise Paré à Nancy

Pour le troisième rendez-vous de cet après-midi, Jean-François HUSSON et Véronique Guillotin se sont entretenus avec M. Vanlangendonck, directeur de la Polyclinique Gentilly et de la Clinique Ambroise Paré, au sujet des interrogations et préoccupations des établissements de santé dans le cadre du Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

Les Sénateurs ont échangé sur leur besoin de visibilité financière à moyen terme et sur la question des tarifs hospitaliers pour continuer à offrir le meilleur niveau de soins pour les patients.

Etape 4 : visite des nouveaux locaux de SOS Oxygène Lorraine à Champigneulles et échanges avec les équipes.

Suite et fin de cet après-midi « Santé-PLFSS » à Champigneulles, avec la visite des nouveau locaux de SOS Oxygène Lorraine, l’occasion de rencontrer une équipe dynamique et impliquée, en présence de l’Union des prestataires de santé à domicile (UPSADI).

Ce temps d’échange a permis de faire un état des lieux du secteur des prestataires de santé à domicile et sur leur souhaite d’être reconnus comme personnels de santé à part entière pour faciliter leurs relations de travail au quotidien avec les autres acteurs de la santé.

Le Sénateur Jean-François HUSSON tient à remercier chaleureusement pour leur accueil tous ces acteurs, dans les multiples domaines que regroupe la santé, qui s’attachent à garantir une offre de soin la plus complète possible sur notre territoire.