Une très belle mobilisation dimanche 10 juin à Arracourt, terre agricole du Lunévillois, qui offrait aux nombreux visiteurs une vitrine historique autant que contemporaine de notre agriculture à travers son Comice.
Des vieux tracteurs du début du siècle passé aux mastodontes actuels, des scènes de moissons d’antan avec des bénévoles passionnés à la découverte des éleveurs ovins, bovins ou porcins… sans oublier les volailles élevées dans nos villages, Arracourt a remarquablement présenté cette ruralité passée et actuelle au long de la départementale traversant ce village-rue de 250 âmes, qui fut longtemps un des plus petits chef-lieu de canton de l’Hexagone.
A la croisée des chemins, dans un contexte européen et national chargé d’incertitudes, les agriculteurs ont fait passer un message d’espoir et de responsabilité pour l’avenir, appelant les consommateurs à les soutenir en choisissant de faire confiance aux différents produits de leurs productions.
Un nouveau pacte de confiance gage d’un horizon qui doit se dégager pour permettre à l’agriculture française de retrouver sa place dans le concert des nations avec des démarches qualité autant que grâce à une performance retrouvée synonyme de succès sur les marchés.