La commission des finances du Sénat a auditionné mercredi 7 avril Martin VIAL, commissaire aux participations de l’Etat et directeur général de l’Agence des participations de l’État (APE).

L’APE gère la participation de l’État dans les entreprises jugées stratégiques et incarne l’État actionnaire.

L’occasion pour moi de lui demander des précisions sur l’autorisation temporaire pour l’Etat d’intervenir dans le capital pour soutenir les entreprises particulièrement touchées par la crise sanitaire ainsi que sur le bilan de la privatisation et de l’entrée en Bourse de la Française des jeux.