Dimanche 16, j’ai répondu à l’invitation de Philippe Thiry, maire de Lenoncourt, et son conseil pour assister à la clôture des manifestations organisées chaque année depuis 2014 pour donner à découvrir l’histoire de la Grande guerre dans le cadre du centenaire 14-18.
Exposition présentant des objets inédits de la guerre et cérémonie officielle au monument aux morts avec lecture d’une lettre d’un soldat français, d’origine arménienne, rédigée avant d’être exécuté par les armes ennemies avec 23 de ses camarades.
Émouvant, digne et comme une interpellation pour nos consciences alors que beaucoup doutent de l’Europe, cette si belle idée née sur les décombres de guerres atroces par la volonté d’Hommes qui ont privilégié la réconciliation et l’avenir commun des peuples.