Le 17 octobre se tenait la première réunion de la commission d’enquête du Sénat sur les conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol à laquelle appartient Jean-François Husson.

Pour une durée maximum de 6 mois, elle sera chargée d’évaluer l’intervention des services de l’État dans la gestion des conséquences environnementales, sanitaires et économiques de l’incendie de l’usine. Un rapport sera publié à l’issue de ses travaux.