Jeudi 19 septembre, le Sénateur Jean-François Husson a effectué une journée marathon aux côtés du Sénateur de l’Ardèche Mathieu Darnaud, consacrée au projet de loi « relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique » dont le Sénateur Darnaud est l’un des co-rapporteur au Sénat.

Les deux sénateurs ont ainsi entamé une journée de rencontres auprès des élus locaux du département, afin de recueillir leur avis et propositions sur ce texte : aux échanges avec les élus de la ville de Nancy et de la Métropole du Grand Nancy le matin, se sont succédé les Maires de l’intercommunalité du Sel et du Vermois puis ceux du comité directeur de l’Association des Maires et des Présidents d’Intercommunalités de Meurthe-et-Moselle.

En fin de journée, après une visite de la Merranderie Kryzs à Reherrey, véritable pépite locale spécialisée dans la fabrication de pièces de tonneaux qui s’exportent dans le monde entier, une ultime réunion réunissant une centaine d’élus de tout le département s’est tenue à Saint-Clément, organisée sous la forme d’un jeu de questions-réponses avec les parlementaires.

Statut de l’élu, questions des indemnités et conciliation de l’engagement républicain avec la vie professionnelle, pouvoirs de police du Maire, articulation des compétences entre la commune et l’intercommunalité… et bien d’autres sujets, en lien avec le projet de loi, ont animé les temps d’échanges.

Un dialogue qui est aussi d’occasion d’expliquer la démarche du Sénat sur ce texte, qui se veut pragmatique : si la loi doit fixer un cadre, elle doit laisser la souplesse nécessaire aux collectivités pour adapter ce cadre dans l’intérêt de leur territoire.

La discussion en séance publique au Sénat est prévue pour octobre prochain, et sera l’occasion pour les Sénateurs de relayer les inquiétudes et interrogations entendues durant cette journée.