Ce mercredi 20 février s’est tenue la Commission Mixte Paritaire (CMP) relative à la loi PACTE, réunissant 7 députés et 7 sénateurs, dont Jean-François Husson, co-rapporteur, pour essayer de trouver un accord sur le projet de loi.

À l’issue d’une heure de travaux, les deux assemblées ont acté leurs divergences qui ne permettaient pas de trouver un compromis, notamment au sujet des seuils sociaux, des privatisations, et sur l’objet social de l’entreprise.

Pour autant, la CMP a pu constater les sujets de convergence entre sénateurs et députés. Ces derniers ont souligné la qualité du travail et les avancées du Sénat, travail qui devrait être en partie conservé à l’occasion de la seconde lecture à l’Assemblée Nationale qui débutera en mars.