« C’est ce sillon d’écologiste de droite que le sénateur, fils et frère d’agriculteur, entend creuser en montant à nouveau au créneau lors de l’examen de la loi de finances 2021. »

Afin de présenter ses nouvelles fonctions de rapporteur général du budget, Le Figaro a publié un portrait de Jean-François Husson le 17 novembre 2020.

« Même si cet homme chaleureux ne se place pas parmi ceux «qui jonglent avec les chiffres» et se prépare à passer «six mois sous l’eau»afin de rentrer dans les dossiers, l’élu de 59 ans, fils et petit-fils de maire rural de la région de Nancy, n’est pas né de la dernière pluie. Ce père de deux enfants, qui se souvient avec émotion de la campagne de 1974 de Valéry Giscard d’Estaing l’année de ses 13 ans, a débuté sa carrière comme assistant parlementaire avant de racheter un cabinet d’assurance dans les années 1990. »

«Jean-François Husson a très bien mené les débats sur le quatrième PLFR en début de semaine. C’est lui, le patron, assure Gérard Larcher, le président du Sénat. Il fera un excellent rapporteur, très attentif aux questions des équilibres financiers du pays et de compétitivité des entreprises, mais aussiaux sujets sociaux. Par exemple, c’est le premier qui est venu me parler de la question de la nouvelle pauvreté provoquée par la crise sanitaire.»