Ce jeudi 2 septembre, jour de la rentrée scolaire, Jean-François Husson s’est rendu dans différentes communes rurales du département afin d’évoquer avec les élus – l’école primaire demeurant une compétence communale – et les personnels éducatifs les enjeux et défis autour de l’école.

Le matin, Jean-François Husson était à Thiaucourt-Regnéville, bourg-centre en pleine dynamique de développement, où 150 enfants vont à nouveau pouvoir profiter – de la maternelle à l’élémentaire – de locaux adaptés, avec des équipes aux petits soins pour nos chères petites têtes blondes et notamment à l’école maternelle des petits lutins où Jean-François Husson était présent en compagnie de la maire de la commune, Margaret Dumont et sa première adjointe.

Il a tenu à cette occasion à saluer la mise en œuvre de l’égalité des chances dans les villages, Thiaucourt étant forte des réflexions engagées par l’équipe municipale sur les évolutions à venir pour améliorer encore les conditions d’apprentissage des connaissances, afin de favoriser l’épanouissement et donc la réussite scolaire et professionnelle future de tous les enfants.

En début d’après-midi, accompagné de plusieurs élus du conseil municipal autour du maire, Monsieur Roger Dalla Costa, Jean-François Husson était ensuite à l’école Albert Lebrun de Mars-la-Tour, où la rentrée scolaire s’est également très bien passée dans ce lieu construit dans les années 50 et toujours très fonctionnel, de l’aveu même des équipes. Il bénéficie d’ailleurs d’un cadre idéal, avec des grands espaces à la fois verts et récréatifs. Surtout quand le soleil est au rendez-vous comme aujourd’hui ! Jean-François Husson a tenu à saluer l’équipe municipale actuelle qui, dans la continuité des précédente, a fait de l’école une priorité de leur action.

La commune possède également un accueil périscolaire performant et très fréquenté, qui traduit son succès, géré par l’intercommunalité de Mad et Moselle qui en possède désormais la compétence.

En fin d’après-midi, à l’école de la commune d’Essey-et-Maizerais, Jean-François Husson a souligné le bel exemple de regroupement de plusieurs communes en milieu rural, avec, sur un seul site, trois instituteurs, et à proximité, un accueil périscolaire adapté, saluant les enseignantes dynamiques et les élus qui croient à l’avenir de leur école, dont les résultats confirment que les enfants sont bien préparés à l’entrée au collège.