En janvier, la délégation aux collectivités territoriales a publié un nouveau rapport intitulé : « Les collectivités territoriales, engagées au service de nos ruralités », dont le Sénateur Jean-François Husson est l’un des co-rapporteurs, après un travail qui aura occupé le groupe durant plus d’un an.

Des travaux qui ont notamment mené les sénateurs à se déplacer dans quatre départements différents : le Cantal, les Ardennes, le Gers et en Haute-Garonne. Une délégation s’était également rendue à cette occasion dans un pays voisin, en l’occurrence l’Autriche. Les travaux se sont également nourris d’un colloque organisé sur le sujet au Sénat en novembre 2019.

Ce rapport participe au nécessaire changement de regard sur la ruralité, dont l’image est trop souvent réductrice, voire caricaturale, et à rappeler en premier lieu que les ruralités sont multiples, et non homogènes. Il cherche ensuite à en montrer les atouts et le dynamisme.

Enfin, la délégation formule une trentaine de recommandations afin que les ruralités accèdent à la reconnaissance qu’elles méritent, y compris du point de vue statistique. Elle met également en lumière les outils dont se sont saisis les collectivités territoriales et leurs groupements pour favoriser le développement des territoires ruraux. Elle souligne que ces outils de développement doivent s’adosser à des capacités d’ingénierie territoriale, que la délégation souhaite voir renforcées. Enfin, dans un pays où la décentralisation demeure récente et inachevée, la délégation rappelle que le partenariat avec les services de l’État est vital pour ces territoires. Ainsi, l’État doit être davantage facilitateur pour les acteurs locaux et, au-delà, soutenir plus activement les ruralités.

Le rapport est consultable en ligne : cliquez ici.