Face au sentiment profond d’abandon exprimé par une partie de la nation en novembre dernier, la France est actuellement engagée dans une démarche de grand débat national. Afin de restaurer l’écoute, le dialogue et être force de proposition pour rétablir l’apaisement et soumettre des pistes d’actions, les sénateurs de Meurthe-et-Moselle Avenir ont choisi d’aller à la rencontre des élus et des acteurs du territoire.

Ainsi,  avec Luc BINSINGER, maire de Saint-Nicolas-de-Port, les sénateurs Jean-François HUSSON et Philippe NACHBAR, ont organisé un temps d’échanges vendredi 1er mars en soirée, à la salle des fêtes de la commune.

Deux heures d’échanges et de débats avec près d’une centaine de participants, élus, acteurs économiques et associatifs.
École, fiscalité et environnement ont été au cœur de ce dialogue, ainsi que l’opportunité d’imaginer de nouvelles pratiques démocratiques pour restaurer la confiance entre les Français et leurs représentants. La démocratie locale faite d’écoute et de dialogue, le poumon de la République.