Se souvenir pour ne pas oublier. A l’occasion du 8 mai, nombreuses ont été les cérémonies de commémoration de l’armistice de la seconde Guerre Mondiale sur le territoire meurthe-et-mosellan.

Certaines ayant débuté la veille, le 7 mai, comme à Houdemont et Ludres. En présence de nombreux élus et de porte-drapeaux, les enfants des écoles de Ludres, ont entonné le chant des partisans. Une occasion toute particulière puisque cette journée marquait également l’ouverture du festival international du chant choral de Nancy.
A Houdemont, c’est Margaux, 15 ans, qui a lu le message des fédérations d’anciens combattants avec une grande maîtrise, une graine d’élue peut-être.

S’en sont suivies le lendemain, les commémorations dans le Blâmontois à Avricourt et Igney, puis Bertrichamps en fin de matinée – dans ces villages, une présence toujours nombreuse d’autorités civiles, militaires et également d’habitants – pour s’achever dans la cité ducale, devant le Palais du Gouvernement.