Avec 118 autres Sénateurs, j’ai co-signé une tribune parue dans le Figaro du 13 avril 2018 insistant sur le fait que les droits de l’enfant doivent être plus importants que le désir d’enfant. Le fait de fonder une famille, d’avoir des enfants est un droit naturel de la personne humaine mais il ne peut s’exercer pleinement que si d’autres droits d’égale importance n’y font pas obstacle.

Retrouvez ici la tribune à l’initiative du sénateur Philippe Bas.