Jean-François Husson, en sa qualité de rapporteur général du budget, a réalisé entre le 19 octobre et le 2 novembre 2020 de nombreuses auditions afin d’entendre les acteurs publics et privés en vu de préparer le budget 2021.

Ces temps d’échange permettent d’appréhender les perspectives, les enjeux et les ambitions de chacun autour des nombreuses incertitudes économiques, sociales et territoriales qu’appelle la période.

Ont été entendus des acteurs du secteur privé autour des difficultés et des incertitudes économiques :

  • La Fédération Française du Bâtiment
  • France Industrie
  • La Confédération des Petites et des Moyennes Entreprises (CPME)
  • L’Association Française des Entreprises Privées (AFEP)
  • Le Mouvement des Entreprises de France (MEDEF)
  • Axa France

Les institutionnels nationaux ensuite sur, notamment, la réforme des impôts de production, la modification des modalités de compensation des départements et des EPCI dans le cadre de la réforme de la taxe d’habitation, la répartition de la dotation globale de fonctionnement :

  • La Direction du budget
  • La Direction de la législation fiscale
  • La Direction générale des collectivités locales
  • La Direction générale des entreprises
  • La Direction générale du Trésor
  • BPI France

Les collectivités territoriales enfin autour des nouveaux montants annoncés de la DSIL et de la suppression des impôts de production :

  • Une table ronde avec les associations d’élus (l’Assemblée des départements de France, l’Assemblée des communautés de France, l’Association des maires de France, l’Association France Urbaine)
  • La Caisse des Dépôts et des Consignations
  • Régions de France