Fiscalité verte, déploiement de la fibre optique, simplification administrative, aménagement du territoire et organisation territoriale, etc.
Aux côtés de Jean-Pierre Callais, maire de Mont-le-Vignoble et membre de la liste Meurthe-et-Moselle Avenir, le sénateur est intervenu durant deux heures d’échange avec une vingtaine de maires de la communauté de communes Terres Touloises.
Malgré la fin du grand débat, le dialogue de proximité continue avec la même franchise. Les maires sont les mieux placés pour prendre le pouls du territoire et évoquer les solutions possibles.
L’engagement de ces élus locaux est le meilleur remède au malaise démocratique que les Français expriment depuis longtemps.