Après de nombreuses auditions, la mission d’information du Sénat sur la méthanisation a publié son rapport le 29 septembre 2021 intitulé « Méthanisation : au-delà des controverses, quelles perspectives ? ». 

Une partie des 23 sénateurs membres de la mission d’information présidée par Pierre Cuypers, Sénateur de Seine-et-Marne, s’est déplacée en Meurthe-et-Moselle le 6 septembre dernier afin de rencontrer des acteurs locaux investis sur ces enjeux.

Le rapport constate que si la méthanisation est utile à la transition énergétique, son cadre de soutien est ambigu, un modèle français peinant encore à s’affirmer. Source d’externalités positives comme négatives, la méthanisation est l’objet de débats croissants quant à ses risques environnementaux, agricoles et sécuritaires entraînant une remise en cause de son acceptabilité sociale. 

Les conclusions des travaux s’articulent autour de cinq grandes orientations : clarifier les politiques publiques, structurer la filière de la méthanisation, territorialiser les projets, améliorer les pratiques et prévenir les risques. 

La mission d’information a ainsi adopté 61 propositions tendant à définir les contours d’un modèle français de la méthanisation fondé sur un développement maîtrisé, cohérent avec les territoires et leurs capacités propres, respectueux de l’environnement et utile aux agriculteurs. 

Ce modèle de méthanisation doit être vertueux en combinant les enjeux de souveraineté énergétique à l’heure de la flambée des prix de l’énergie, de souveraineté agricole et de lutte contre le dérèglement climatique. 

Le rapport est à retrouver en intégralité ici : http://www.senat.fr/rap/r20-872/r20-872.html