Samedi 4 novembre, Réchicourt-la-Petite et Bathelémont se sont parées aux couleurs de la paix. Un hommage a été rendu aux trois premiers soldats américains tués sur le sol français le 3 novembre 1917.

Un siècle plus tard, les peuples belligérants d’hier étaient réunis pour se souvenir, insistant sur le combat désormais commun de tous nos peuples – dans les démocraties occidentales – contre toute forme d’obscurantisme, de nationalisme et de terrorisme.

Des cérémonies empreintes d’une grande dignité et de la solennité, accompagnées d’une forte mobilisation des habitants et des élus.