La sortie de crise de la SNCF se rapproche-t-elle enfin ? Après son passage au Sénat, le texte prévoyant l’ouverture du secteur ferroviaire à la concurrence à partir de 2020, mettant fin au recrutement au statut à partir de 2020 à la SNCF et transformant celle-ci en société nationale à capitaux publics a été fortement amendé.
L’adoption, mardi 5 juin, de ce texte par les sénateurs marque une nouvelle étape importante de la réforme. 240 sénateurs se sont exprimés pour le texte, 85 contre et 18 se sont abstenus.
Par la voix de Gérard Cornu, le groupe les Républicains Sénat a montré au Gouvernement le chemin à suivre. L’objectif étant bien de construire ensemble et donner une ligne cohérente à cette réforme.