Lundi 4 novembre, l’Association des Maires et des Présidents d’Intercommunalités de Meurthe-et-Moselle (ADM54) réunissait élus locaux et parlementaires pour évoquer le projet de loi « Engagement et proximité », alors que celui-ci vient de sortir du Sénat et s’apprête à être examiné par l’Assemblée nationale.

L’occasion d’instaurer un dialogue utile et constructif les remarques des élus locaux se conjuguant au retour d’expérience des discussions parlementaires des Sénateurs présents permettant aux députés de mieux appréhender les enjeux avant l’arrivée du texte à l’Assemblée. Les discussions ont tout particulièrement porté sur les enjeux de formation et le statut de l’élu.

L’objectif du texte est d’offrir une « boîte à outils » pour les élus locaux, en particulier les maires, visant à faciliter l’exercice de leur mandat. En cas d’accord entre députés et sénateurs à l’issue de la première lecture, le texte pourrait entrer en vigueur à temps pour s’appliquer aux élections municipales de mars 2020.