Lundi 10 février, le DASEN de Meurthe-et-Moselle, Monsieur Philippe TIQUET, réunissait les parlementaires et les représentants des associations élus pour évoquer les enjeux de la future carte scolaire.

Une réunion qui se tient alors qu’à l’école élémentaire, toutes les intercommunalités du territoire (à l’exception de la Métropole du Grand Nancy) perdront des élèves par rapport à l’année précédente. Au collège, la Meurthe-et-Moselle enregistre une légère hausse du nombre d’enfants. Cette hausse, marginale, est un prélude probable à une future baisse.

Le Sénateur Jean-François Husson poursuit dans le même temps ses interpellations au gouvernement s’agissant des mesures à prendre pour garantir l’égalité des chances entre tous les enfants, qu’ils soient en milieu urbain ou rural. Il a à ce titre déposé une question orale afin de pouvoir interpeller prochainement le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sur ce sujet, où les besoins et les enjeux autour du temps de l’enfant ne sont pas nécessairement les mêmes qu’en zone urbaine.