Présence remarquée cette année encore de la Lorraine au salon emblématique de la Porte de Versailles. Nombreux étaient les représentants des 10 départements du Grand Est à l’inauguration du stand régional organisée mardi. La Meurthe-et-Moselle était à l’honneur mercredi autour de ses nombreux lauréats, avec les parlementaires et une importante délégation de conseillers départementaux ayant répondu à l’invitation conjointe de la Chambre d’agriculture et du Conseil départemental, avec les présidents Renouard et Klein. Une mention particulière pour les viticulteurs du Toulois célébrant les 20 ans de l’AOC des Côtes de Toul.

Cette parenthèse d’optimisme parisienne ne doit pas nous faire oublier les nombreux défis auxquels nos agriculteurs doivent faire face. L’accord de libre échange avec le Mercosur vient s’ajouter aux inquiétudes persistantes liées à la refonte de la PAC et les prix bas que subissent la profession.

Les Français aiment leurs agriculteurs, en témoigne l’affluence et la curiosité des visiteurs du salon, dont les années n’ont jamais démenti la fidélité ; ils manifestent aussi une attente plus forte sur la qualité des produits et leur traçabilité. Il convient de continuer d’entretenir cet état d’esprit, afin que l’agriculture française poursuive la transition pour répondre aux enjeux de demain : innovation, recherche, etc. sont des ingrédients qui participeront à cette réussite.