La France en émoi devant les fermetures d’école. La commune de Varangéville subit la menace de perte 2 classes, maternelle et primaire, à la rentrée prochaine.

S’opposant à cette condamnation, des parents ont fait entendre leur voix en manifestant devant les locaux scolaires vendredi après-midi. Aux côtés du maire René Bourgeois, du député Thibaut Bazin, du conseiller départemental Christopher Varin, d’autres élus et citoyens, je suis venu leur apporter mon soutien, notamment par la signature d’une pétition à destination de l’inspectrice d’Académie, en faveur du maintien de ces deux classes.

Un nouveau risque de fermeture de classe, une décision qui va à l’encontre de la promesse du président faite en juillet lors de la conférence des territoires, assurant que les territoires ruraux ne seraient pas touchés. Nous devons tous être mobilisés pour assurer à chacun de nos enfants les meilleures et les mêmes chances de s’instruire.