Mercredi 4 avril, le Sénat a adopté, en première lecture, la proposition de loi visant à proroger la loi Brottes relative à la tarification sociale de l’eau, et dont l’expérimentation, d’une durée de 5 ans, doit s’achever le 15 avril 2018.

Celle-ci vise à permettre aux collectivités territoriales ou leurs groupements déjà engagés de prolonger l’expérimentation pour trois ans, jusqu’en avril 2021.

Cette mesure, préparant la transition vers un système énergétique sobre, a permis aux collectivités pilotes de définir des tarifs « sociaux » tenant compte de la composition ou des revenus des foyers, en attribuant une aide au paiement des factures d’eau.

Depuis 2015, la Métropole du Grand Nancy a mis en place cette expérimentation par l’intermédiaire du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). L’efficience de ce dispositif a été largement saluée par l’ensemble des élus du territoire.

Retrouvez ici mon intervention