Le 4 septembre 1870, le député Léon Gambetta proclamait sur le balcon de l’hôtel de ville de Paris la IIIe République. Cela fait aujourd’hui 150 ans que la France vit en république. Bien que ce régime ne soit pas une première dans notre pays (la Première de 1792 et la Deuxième de 1848 ont à elles deux duré 11 ans au cours d’un siècle particulièrement troublé), c’est la IIIe république qui accorde à la France un peu de stabilité par  la défaite de l’empereur Napoléon III face à la Prusse.

C’est aussi la IIIe République pose les bases d’une partie des institutions que l’on connaît aujourd’hui. C’est le cas du Sénat républicain qui a donné à la chambre haute une grande partie de sa physionomie actuelle afin de modérer le régime et l’Assemblée nationale, avec une philosophie : devenir le « Grand conseil des communes de France » (Léon Gambetta, 1975)Un dessein de défense des territoires dont le Sénat se porte garant sans relâche.

La période d’agitation et de défiance que nous traversons ne doit pas faire oublier le chemin, parfois sinueux, parcouru jusqu’à aujourd’hui. Nous devons Continuer ensemble à défendre et à renforcer les valeurs dont nous sommes les dépositaires : Liberté, Égalité, Fraternité