Ce jeudi 23 septembre dans l’après-midi, Jean-François Husson était présent pour accueillir le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire, qui était à Champigneulles pour une table ronde avec les acteurs économiques au sujet du plan de relance.

Après l’introduction du Maire de la commune Valentin Dethou et les propos liminaires du ministre, qui souligne notamment l’enjeu de la flambée des prix des matières premières pour les entreprises, la parole est donnée aux acteurs économiques.

Les métiers du BTP expriment les difficultés qu’ils rencontrent en terme de recrutement et de formation. La question des mobilités est aussi essentielle : comment rapprocher les bassins de vie et les bassins d’emplois ? L’enjeu du fret ferroviaire est évoqué, face à la difficulté pour pérenniser des lignes commerçantes. Sur ce point, les industriels soulignent la nécessité d’une constance, car une ligne ne peut pas se retrouver fermée sur simple décision administrative, du jour au lendemain.

Prenant la parole à cette occasion, Jean-François Husson a alerté sur la crise actuelle du prix de l’énergie qui menace notre compétitivité ; d’où l’importance de ne pas négliger l’enjeu d’une transition vers une production bas carbone, plus sobre en énergie.

Le ministre s’est ensuite déplacé à l’entreprise Gris Découpage située à Lesménils, pour dévoiler une plaque France relance. Fondée en 1984, cette entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de composants mécaniques, rondelles techniques de fixation et pièces techniques découpées emploie aujourd’hui plus de 200 collaborateurs !

Le dossier France Relance de Gris découpage, déposé dès juillet 2020 et validé en novembre, sera notamment utilisé pour permettre sa diversification commerciale grâce à une aide de 800 000 euros (80 % du projet). Sur le département, c’est 7 000 entreprises qui ont été soutenues, pour un total de 370 millions d’euros.