Le 1er juin au Sénat avait lieu dans l’hémicycle un débat sur le coût de la crise sanitaire pour les collectivités territoriales à l’initiative du groupe les Républicains.


L’occasion pour Jean-François Husson de rappeler en conclusion, et une fois encore, la réactivité des collectivités territoriales dans la gestion de la crise sanitaire et économique avec l’achat des équipements visant à maîtriser la pandémie, le soutien des publics les plus précaires et le sauvetage de notre économie !


Si les finances des collectivités territoriales se sont maintenues en raison de la bonne gestion des budgets locaux, nous devons regarder avec lucidité l’avenir :

  • L’impact de la crise est très différencié selon les territoires et touche avec d’autant plus de force les communes touristiques, thermales et de montagne. Le Gouvernement, qui avait annoncé lors du #PLF 2021 l’impossibilité de compenser les pertes de ressources des collectivités territoriales, annonce désormais mettre en place un tel dispositif. A voir ce qu’il en est.
  • La crise ne doit pas obérer la capacité des collectivités territoriales à investir pour l’avenir.