Le taux d’épargne des ménages français est traditionnellement élevé et la crise sanitaire s’est traduit par la création d’une épargne de précaution de près de 115 milliards d’euros en 2020. 

Pour autant, le marché de l’épargne se caractérise aussi par des défauts dans son fonctionnement : concurrence entre acteurs limitée et nombre élevé d’intermédiaires notamment. Ces défauts se traduisent par un niveau de frais important,  qui pèse sur la performance servie aux épargnants. Le marché de l’épargne est enfin marqué par  une forte attractivité des produits risqués en raison des taux bas. 

Dans ce contexte, Jean-François Husson et Albéric de Montgolfier, ancien rapporteur général de la commission des finances, ont conduit des travaux de contrôle  sur la protection des épargnants, sujet qui constitue aussi un véritable enjeu de pouvoir d’achat.

Les produits d’épargne sont nombreux et nous les utilisons tous les jours : le Livret A, le Livret de développement durable et solidaire, le Livret jeune, le Plan épargne logement, etc.

L’ensemble des produits d’épargne sécurisée manque de rendement : l’épargne en France se distingue par l’application de frais de gestion élevés qui classe le pays dans la moyenne haute du classement européen.

Les intérêts gagnés par les épargnants sont captés par les frais de gestion, surtout sur le long terme. Ainsi, si les frais de gestion d’un portefeuille d’épargne moyen baissaient de 0,3%, les gains pourraient être de 20 000 euros sur 40 ans pour un ménage

Un épargnant français qui a placé son argent dans des fonds actions par exemple voit son rendement rogné de 17% en 10 ans. C’est 11% aux Pays-Bas et 15% au Royaume-Uni.

Plusieurs recommandations sont développées dans ce rapport dont notamment :

  1. Economiser sur les frais de gestion grâce à la proposition de mettre en place un comparatif d’assurance vie

Certaines estimations évaluent à 350 euros le montant qui pourrait être gagné. Le but est de rendre transparent le secteur de l’assurance vie.

2. Possibilité d’améliorer l’attractivité du plan épargne retraite

Ce dispositif très récent permet d’accumuler une épargne visant à compléter ses revenus lors de la retrait.

Le lien vers le rapport : http://www.senat.fr/rap/r21-020/r21-020.html

Revue de presse sur le rapport :

https://www.lefigaro.fr/placement/informations-tarifaires-le-grand-flou-pour-les-epargnants-20211012

https://argent.boursier.com/epargne/interviews/fonds-les-commissions-de-mouvement-sont-des-pratiques-dignes-dune-republique-bananiere-6920.html

https://www.moneyvox.fr/placement/actualites/85935/epargne-il-faut-comparer-plus-facilement-les-frais-de-assurance-vie

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/epargne-un-rapport-senatorial-denonce-des-frais-de-gestion-penalisants-190701

https://www.argusdelassurance.com/epargne/assurance-vie/protection-de-l-epargnant-les-propositions-phares-de-deux-senateurs.189037

https://www.agefi.fr/banque-assurance/actualites/quotidien/20211007/senat-s-empare-sujet-frais-qui-minent-epargnants-329656